Travail et handicap

Midi-14 heures du 26 novembre 2020 – Visioconférence Zoom avec Laure Gayraud, Ingénieur d’études au Centre d’études et de recherches sur les qualifications.

Alors que, dès les origines, certains êtres ont été, à la naissance, porteurs de handicaps plus ou moins invalidants, ce n’est que tardivement que le législateur s’est préoccupé de la situation des personnes ainsi atteintes ; et il l’a fait, pour les invalidités acquises en cours d’existence, sous la pression de situations particulières, comme les conséquences invalidantes du développement du machinisme ou les suites de guerres ayant, dans une forte proportion, porté atteinte à la capacité de travail des hommes ayant servi dans l’armée, la prise en charge des personnes atteintes d’un handicap de naissance ayant été laissée à l’initiative privée.

A la faveur de sa conférence, Madame Laure Gayraud, ingénieur d’études au Centre d’études et de recherches sur les qualifications, montre comment cette législation a été introduite en droit français sur le fondement de logiques différentes, allant du travail considéré comme ayant une valeur thérapeutique à une notion d’inclusion dans l’emploi et dans la société.

leo. pulvinar amet, sem, accumsan odio felis dictum consectetur commodo id, elit.