Colloque Biodiversité et Spiritualité

Visuel du Colloque Biodiversité et Spiritualité

Retour sur le colloque de Gradignan

Les 4 et 5 octobre 2019, le colloque comprenant quatre conférences à Gradignan et une conférence au Centre culturel Hâ 32 à Bordeaux a suscité l’intérêt de plus de 250 personnes, venues écouter les 4 intervenants sur les sujets suivants. Cet évènement a été initié par l’Église Protestante Unie de Bordeaux et organisé en partenariat avec l’Association internationale Jacques Ellul (AiJE), l’association Présence au Monde et notre association Centre Hâ 32, avec le soutien de la Mairie de Gradignan.

  • « Jacques Ellul, penseur de l’écologie politique », avec Patrick Chastenet, Professeur de Science Politique à l’Université de Bordeaux ; président de l’Association internationale Jacques Ellul (AiJE)
  • « La ville verte et la ville du divers », avec Frédéric de Coninck, ancien Professeur et Chercheur à l’Ecole des Ponts et Chaussées ; ancien Directeur du LABEX Futurs Urbains Paris Est
  • « Le climat change, le vivant migre… », avec Antoine Kremer, Directeur de recherche
    UMR Biogeco INRA Bordeaux ; Co-Directeur du LABEX COTE ; Prix Markus Wallenberg 2006 ; Docteur Honoris Causa Univ. Polytechn. de Madrid 2016
  • « Les crises écologiques », avec Alexis Ducousso, Ingénieur de recherche UMR Biogeco INRA Bordeaux ; Président du Groupe Forêt de l’UICN (Union Intern. pour la Conservation de la Nature)

Conférence « Les crises écologiques » avec Alexis Ducousso au Hâ 32

Alexis Ducousso a honoré le Centre Hâ 32 en donnant le vendredi soir, 4 octobre, sa conférence sur les crises écologiques en nos locaux à Bordeaux .

Résumé de la conférence

Le réchauffement climatique est bien le produit des activités humaines. L’ère industrielle a contribué dès le 19ème siècle avec les aciéries et leurs hauts fourneaux, l’industrie charbonnière et pétrolière, puis l’explosion de la chimie à accélérer l’augmentation de la température de + 1,5° en un peu plus d’un siècle au lieu de plusieurs siècles

Pourtant si l’écrasante majorité des scientifiques n’ont aucun doute sur le réchauffement climatique dû aux activités humaines (965 articles scientifiques analysés, 0 réfute le changement climatique d’origine anthropique, alors que 68% d’américains en doutent !

 Notre système économique énergivore bouleverse et déstabilise non seulement l’équilibre climatique mais aussi accélère la disparition de nombreuses espèces animales 60% d’oiseaux en moins de trente ans ! Même nos matières premières sont menacées de disparition : 2020 fin de l’argent, 2025 fin de l’or, 2040 plus d’uranium !

Pour Alexis Ducousso, nous assistons à la 6ème extinction. Pour la première fois une espèce est à l’origine d’une extinction massive : l’homme.

Il est donc urgent de revoir notre modèle économique, nos modes de vie, nos habitudes de consommation. Manger des fruits et légumes de saison, privilégier les producteurs locaux. Lutter contre l’obsolescence de nos équipements en prolongeant leur durée d’utilisation, privilégier l’économie circulaire, la sobriété et la modération. Réduire notre empreinte écologique qui est de 5,6 ha /hab (l’américain 9,6 ha).

Le réchauffement de la planète est un processus qui est engagé et connaît une accélération de plus en plus rapide. L’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre (GES) explique le mieux l’affolement du thermomètre. Les conséquences sur l’humanité seront majeures.

 Malgré les incertitudes sur les scenarii et les modèles, il faut agir aujourd’hui par des politiques et des comportements plus vertueux.

 Nous quittions, dans la nuit automnale le Domaine du Clos du Vivier, que la Mairie de Gradignan a mis à notre disposition, enrichis de tant de connaissances scientifiques, fruits de quarante années de travaux de recherche en génétique forestière.

 Nous voilà donc avertis ! Nos scientifiques nous ont partagé leurs vastes connaissances avec enthousiasme, alors qu’allons-nous en faire ?

 « Nous nous trouvions entre gens du même regard- que des candides… lorsque trois types sont entrés avec un regard intelligent, qu’ils ont braqué sur nous. Nous nous regardions naïvement dans le blanc des yeux ! Nous étions aux anges. Je crois bien que dans nos yeux étonnés, il y avait une petite lueur d’intelligence ! »
Raymond Devos

Mustapha Aliouat, coordinateur de l’organisation du colloque

Nous vous invitons à prendre connaissance sur le site de l’EPUdB de l’ensemble des comptes-rendus,  enregistrements audio, réalisés par Robert Cabane, président du CP de l’EPUdB, ainsi que les diapos, mis à notre disposition par les conférenciers que nous remercions chaleureusement de leur intervention.

ut leo tristique sit dolor Donec diam Aenean risus. risus adipiscing accumsan